vendredi 15 janvier 2016

Recommandations en vue de l'accueil d'un jeune enfant

RECOMMANDATIONS EN VUE DE L’ACCUEIL D’UN JEUNE ENFANT
Afficher l'image d'origine
 Dans la maison :


Les produits ménagers, produits pharmaceutiques, cosmétiques, boissons alcoolisées, couteaux et objets dangereux.


Leur rangement se trouve hors de portée des enfants. En cas de possession d’armes, celles-ci seront enfermées sous clef, hors de la vue et de portée des enfants.

Les escaliers

L’écartement intérieur maxima des barreaux verticaux ne doit pas dépasser 11 cm. Une barrière solidement fixée en haut et en bas est installée si les enfants fréquentent les deux niveaux de la maison, uniquement en bas dans le contraire.


Les mezzanines

Elles disposent d’une balustrade d’une hauteur de 1 mètres, l’espacement des barreaux verticaux sera égal ou inférieur à 11 cm, et aucun mobilier n’est positionné le long de la balustrade.


Les fenêtres

Les fenêtres trop basses (inférieures à 1,10m) doivent être équipées d’un système de blocage d’ouverture lorsqu’elles sont situées à l’étage.
Elles sont protégées par un garde-corps de préférence, les barreaux verticaux étant espacés de 10 cm maximum ou par un entrebâilleur à l’étage.
Aucun mobilier (meuble, chaise…) n’est placé sous les fenêtres pour éviter les risques de défenestration.


Les moyens de chauffage

Les enfants doivent être tenus à l’écart des modes de chauffage présentant un danger. Les cheminées, inserts, poêles à bois, à mazout, à pétrole, à gaz, sont pourvus de pare-feux ou de tout dispositif en empêchant l’accès.


Les installations électriques

Si les prises ne sont pas protégées, des cache-prises conformes aux normes en vigueur (éclipses) sont installées.
Les rallonges et les multiprises sont mises hors de portée des enfants et sont protégées.
L’électricité devra répondre aux normes de sécurité (pas de fils pendants, de rallonges électriques accessibles à un enfant…).


Les installations au gaz

Les chauffe-eau et chauffe-bains à gaz doivent être conforme à la réglementation en vigueur et répondre aussi aux normes de sécurité.
Il est conseillé d’équiper les chauffe-eau d’un thermostat réglé sur une température maxi de 45°.
Les bouteilles de gaz seront enfermées et les tuyaux de gaz changés en fonction des dates indiquées par le fabriquant.


La cuisine – Le salon – Salle à manger – Les pièces de vie

La cuisine n’est pas un espace de jeu, et doit faire l’objet d’une attention particulière. C’est le lieu de vie où il y a plus de « clignotants » !
Attention aux portes de placard, tiroirs contenant des objets tranchants, fours, plaques de cuisson… Installer des protections.
Attention aux pastilles pour le lave-vaisselle, aux fils de cafetière ou bouilloire, à la « gamelle » de l’animal domestique, aux piles, aux sacs plastiques…
Les portes de four accessibles aux enfants et non équipées de double vitrage doivent être munies d’une vitre isolante ou d’une grille de protection.
Les angles vifs des meubles (tables basses notamment) ou des cheminées sont protégées.
Toute disposition est prise afin que l’enfant accueilli ne soit pas exposé à un tabagisme passif.


Le matériel de puériculture

Il doit répondre aux normes de sécurité (la mention « conforme aux exigences de sécurité » atteste les respects du décret du 20.12.1991). Le matériel doit être adapté à l’âge, à la taille et aux capacités de l’enfant. Il doit être maintenu en bon état et utilisé en fonction de ce pour quoi il a été conçu.
Lors de l’utilisation de la chaise haute, la présence de l’adulte doit être permanente et elle ne doit être utilisée que lorsque la posture assise est réellement acquise.
L’utilisation du trotteur/youpala ne présente aucun intérêt dans l’apprentissage de la marche et si elle est trop précoce, elle n’est pas respectueuse du rythme d’acquisition et des besoins de l’enfant. De plus, le trotteur est à l’origine de nombreux accidents : coups chutes (escaliers) ou chute d’objets placés en hauteur entraînant des traumatismes crâniens.
Le maxi-cosy est réservé au transport (coque rigide, inadaptée pour le sommeil de l’enfant). Selon les recommandations de la sécurité routière, le matériel à utiliser pour le transport des enfants est fonction du poids de l’enfant.


Le lit

Le lit doit respecter les normes en vigueur, être adapté à l’âge, à la taille de l’enfant. Il est d’une profondeur de 80 cm jusqu’à ce que l’enfant atteigne 24 et 30 mois. Au-delà, sa hauteur peut être inférieure à 40 cm.
Le matelas d’une épaisseur d’au moins 10 cm doit être ferme et bien ajusté à la taille du lit, renouvelé régulièrement (tous les cinq ans). Le tour de lit est proscrit.
L’enfant ne doit jamais être attaché dans le lit. Il faut veiller à enlever du corps de l’enfant tout accessoire dangereux, et favoriser le sommeil de l’enfant en lui attribuant un lit personnel et un lieu identifié.
Au besoin, se référer aux consignes du Centre Régional de référence de la mort subite du nourrisson.
Les lits superposés peuvent être utilisés pour les enfants de plus de 7 ans.
La chambre de l’enfant dispose d’une ouverture sur l’extérieur afin de permettre une aération satisfaisante.

A l’extérieur de la maison :


Les jardins

Les jardins sont clôturés et fermés par un portail d’une hauteur minimum de 1,20 m avec dispositif d’ouverture inaccessible à l’enfant.
Les produits toxiques (herbicides, raticides…) sont placés hors de la portée de l’enfant.
Le barbecue (y compris les piques, grilles, bûches…) lui est inaccessible.
Les abris de jardin ou tout espace contenant des objets ou produits dangereux sont fermés à clef.


Les puits, points et plans d’eau

Ils sont rendus inaccessibles aux enfants, protégés par une barrière d’une hauteur minimum de 1,10 m ou par tout système d’obstruction garantissant l’inaccessibilité.
Les bassins d’ornement et divers points d’eau sont recouverts d’un grillage.


Les piscines

Les piscines enterrées, même équipées d’une alarme, doivent être protégées au moyen d’une clôture de 1,10 m minimum, munie d’un portillon fermé à clef (deux points de fermeture de préférence), ou être situées dans une zone inaccessible aux enfants.
Pour les piscines hors sol de plus de 1,10 m de hauteur, l’échelle devra être retirée.
Les piscines de moins de 1,10 m de hauteur sont isolées de la même manière que les piscines enterrées, ou vidées après chaque utilisation.
Les piscines gonflables sont vidées après chaque usage.
Attention aux matériels et mobilier qui se trouvent autour de la piscine et qui sont susceptibles de faire « marchepieds ».


Les activités extérieures

Il est recommandé qu’elles se déroulent dans un espace délimité et protégé par une clôture dans une partie du jardin et/ou de la terrasse, quand le terrain ne peut être totalement clos.


Les balcons, les terrasses en surplomb, les descentes de garage

Les balcons comportent une balustrade d’une hauteur de 1 mètre minimum. Les terrasses sont clôturées par une barrière d’une hauteur minimum de 1,10 m si le dénivelé est supérieur à 20 cm. L’espacement des barreaux pour les rambardes et les portillons est de 11 cm maximum.
Attention aux chaises, et aux tables ou tout objet sur lequel l’enfant pourrait grimper n’y sont installés.



Points nécessitant une vigilance particulière :


Les jouets

Les jouets doivent être aux normes de sécurité CE. Attention, il existe des falsifications de logos des normes ! Attention aux produits bas de gamme.
La robustesse des jouets ainsi que la qualité sont à vérifier avant tout achat, toutes les marques pouvant parfois présenter des défauts.
Le matériel doit être vérifié régulièrement et les jouets cassés ou défectueux sont éliminés. Ils doivent être régulièrement lavés.


Les plantes

Avant de choisir une décoration florale ou des plantes d’intérieur, lorsqu’il y a de jeunes enfants, il faut connaître leur degré de toxicité. Différents types d’accidents peuvent être causés par les plantes :
-      Accidents dus à l’agressivité de la plante par ses piquants, aiguilles ou aiguillons acérés.
-      Accidents allergiques dus à des plantes allergogènes donnant des allergies respiratoires par inhalation des pollens ou allergies cutanées par contact avec la peau.
-      Accidents dus à l’ingestion des substances toxiques sécrétées par telle ou telle partie des plantes ou par la plante entière.
Dans la maison, les plantes les plus fréquemment mises en cause sont le dieffenbachia, le lierre, le gui, le houx, le muguet, le philodendron, le poinsettia, le pommier d’amour, l’hortensia, les amaryllis et lycoris, le lantana.

Dans le jardin :
Les feuilles des lauriers-roses sont extrêmement toxiques.
Les rhododendrons, les azalées sont également très nuisibles, ainsi que les bulbes de jacinthes, de jonquilles, de narcisses, les baies noires du lierre, les fruits de la glycine.


Les animaux

Tous les animaux sont potentiellement dangereux mais ils peuvent également être une présence bénéfique pour les enfants lorsque les relations animal/humain sont parfaitement cadrées.
Un enfant ne doit jamais être laissé seul avec le chien.
La détention de chiens dangereux (classes 1 et 2), est incompatible avec l’agrément.
Les animaux d’élevage doivent être maintenus à distance suffisante pour ne pas occasionner de nuisance (hygiène, olfactive, sonore ou autres).
Veillez à ce que les animaux ne se couchent pas sur le lit des enfants.




Afficher l'image d'origine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Hello !
Merci de me laisser un p'tit commentaire :)
N'hésites pas à revenir, je réponds à tout le monde !